Taiwan prépare l’alourdissement des peines contre les infox sur les accidents nucléaires

13
Taiwan est aussi menacé de fausses informations (source image : wikipedia)

Les députés taiwanais ont adopté aujourd’hui en première lecture un amendement visant à alourdir les peines contre la désinformation au sujet des catastrophes.
Le gouvernement fait la guerre à l’infox qui se propage rapidement et peut causer des dommages irréversibles, d’où la nécessité de sanctionner, comme l’a souligné devant les députés Hsieh Shou-shing (謝曉星), le responsable de la direction ministérielle pour l’énergie atomique qui présentait le projet d’amendement du gouvernement.

Toute diffusion ou relais d’information fausse ou erronnée concernant un accident nucléaire sera ainsi passible d’une peine de trois ans de prison ou d’une amende pouvant aller jusqu’à un million de dollars taiwanais, soit l’équivalent de 28 650 euros.
Si une infox entraîne la mort d’un tiers, son auteur encourt une peine d’incarcération d’au moins dix ans et pouvant aller jusqu’à la perpétuité. En cas de blessés graves, la peine d’incarcération encourue est de 3 à 10 ans.