Une application pour la banque du temps taïwanaise estimée pour 2022

13
banque de temps (image CNA)

La « banque du temps » est une plate-forme communautaire d’échanges de services. Le principe est simple : donner son temps pour aider les autres afin de recevoir soi-même du temps d’aide en retour. A Taïwan, ce système existe depuis 1995. Après plus de 20 ans d’existence, la banque du temps a accumulé beaucoup de temps donné mais a peu redistribué. Le ministère des sciences et technologies a annoncé le lancement d’un nouveau programme pour stimuler l’usage de la banque du temps et la différencier clairement d’un système de bénévolat classique.

Chang Sheng-lin (張聖琳), professeure à l’institut d’architecture et d’études urbaines et rurales de l’université nationale de Taïwan, espère que l’utilisation d’une application puisse assurer un stockage permanent du temps qui parfois était perdu lors de la disparition d’un site web. L’application pourrait aussi faciliter les échanges entre communautés.

Le ministre des sciences et technologies, Chen Liang-gee (陳良基), a pu tester l’application. Selon lui, la banque du temps peut s’apparenter à un système de service communautaire. En outre, le fonctionnement basé sur l’entraide lui rappelle beaucoup celui des anciennes communautés rurales de son enfance. Un sentiment naturel qu’il juge impossible à l’ère de la technologie. Il espère ainsi que le mécanisme de la banque du temps pourra reconnecter les gens et permettre aux communautés taïwanaises de retrouver leur chaleur passée.

Destinée aux personnes âgées, le service devrait aussi servir aux parents. L’application pourra peut-être faire entrer Taïwan dans « l’ ère de l’entraide ».