Energie nucléaire, question électorale éternelle

21
Manifestation anti-nucléaire (Photo CNA)
Manifestation anti-nucléaire (Photo CNA)

 

Après trois ans d’évaluation, la direction ministérielle de l’environnement a enfin approuvé l’évaluation écologique de la désaffection de la première centrale nucléaire hier. Une fois que la commission atomique aura officiellement délivré l’autorisation, la centrale entrera dans une période de désaffection de 25 ans. Taiwan est donc prêt à dire Adieu à sa toute première centrale nucléaire entrée en fonction en 1978.

Mais le sort des trois autres centrales n’est pas tout aussi définitif. Entre la fin de l’énergie nucléaire et le résultat du dernier référendum, les Taiwanais sont partagés entre l’utilisation ou non de l’énergie nucléaire. Et la différence d’opinion devient très vite une division au sein de la société à l’approche des élections. Fin avril, 140 différentes associations de l’environnement, des droits de l’homme, du mouvement des travailleurs ou encore de l’éducation ont pris part à la grande manifestation annuelle et nationale anti-nucléaire qui a eu lieu à la fois à Taipei et à Kaohsiung. Et les responsables politiques y compris la présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) étaient parmi les manifestants.