Le ministre de l’Économie réagit au divorce entre Google et Huawei

10
(Image : Image d'archive CNA)

Conformément aux nouvelles régulations édictées par le Département du Commerce des États-Unis, Google s’apprête à rompre son contrat avec le géant chinois Huawei. Leurs prochains appareils ne seront plus équipés des services de Google (Google Play, Gmail, etc.), mais pourront continuer à utiliser la version d’android «open source ».

Le ministre de l’Économie Shen Jong-chin (沈榮津) a déclaré lors d’une interview au parlement que ces décisions influenceront le paysage des fabricants de téléphones. Pour les sous traitants taiwanais, cette évolution de la guerre commerciale ne se traduira que par un changement de clients. Elles profiteront d’un avantage économique tant qu’elles conserveront les commandes. Le ministre a ajouté que les usines taiwanaises faisant partie de la chaîne d’approvisionnement de Huawei possèdent une forte capacité de résilience.