Tsai Ing-wen entame sa dernière année de mandat avec une cote de popularité de 40%

14
Conférence de l’Association de politique interdétroit (兩岸政策協會) (Image : RTI)

L’Association de politique interdétroit (兩岸政策協會) a publié aujourd’hui le résultat d’un sondage d’opinion portant sur le bilan des trois ans de mandat présidentiel de Tsai Ing-wen (蔡英文)  et le développement récent des relations interdétroit.

Selon le sondage, réalisé les 16 et 17 mai derniers sur 1069 adultes, près de 57 % des interrogés désapprouvent l’attitude de la Chine et sont satisfaits de la manière dont Tsai Ing-wen affirme la souveraineté taiwanaise. En revanche seulement 41% des personnes interrogées sont satisfaites du bilan provisoire de la présidente. Selon Fan Shih-Ping (范世平), professeur à l’Institut de sciences politiques de l’Université nationale normale de Taiwan, la politique interdétroit de la présidente a plus de succès que ses initiatives de politique intérieure :

« Tsai Ing-wen a su adopter une attitude plus ferme sur les questions interdétroit, tout en restant modérée et en évitant de générer de nouveaux conflits. Cela lui a valu une opinion positive de la part des citoyens, et ce particulièrement lorsque Xi Jinping a proposé le « plan un pays, deux systèmes appliqué à Taiwan ». Parmi les personnalités politiques actuelles, Tsai Ing-wen s’est illustrée par une constante fermeté, acquérant ainsi une bonne image ».

Le vice-secrétaire général de l’Association taiwanaise de droit international (Taiwanese Society of International Law) Lin Ting-hui (林廷輝) estime quant à lui que le taux d’insatisfaction concernant le bilan de la présidente, qui dépasse les 50%, est plutôt dû aux décisions de politique intérieure.  La présidente aurait donc tout intérêt à faire campagne sur le thème de la politique interdétroit si elle souhaite optimiser ses chances aux prochaines élections présidentielles de 2020.