Taiwan renforce sa protection de secrets d’Etat

13
pixabay

 

Le Parlement a amendé au début du mois la loi sur la protection de secrets d’Etat afin d’alourdir les condamnations des divulgations d’informations secrètes à l’encontre des forces extérieures comprenant la Chine, Hong Kong, Macao et d’autres nations. La peine maximale qui était initialement de 7 ans est désormais prolongée à dix ans.

En plus de la divulgation d’informations classifiées, l’amendement de cette loi renforce également le contrôle sur la sortie du territoire des personnes concernées par les secrets d’Etat. L’amendement supprime la possibilité de raccourcir la période d’interdiction de quitter le territoire et accorde la possibilité de prolonger cette période de trois ans. Les premières personnes concernées par cette extension sont bien l’ancien président de la République Ma Ying-jeou et son vice président Wu Den-yih. Au début de cette semaine, ces deux hommes politiques ont reçu une notification les informant d’une extension de deux ans de la restriction de sortie de territoire les concernant. Ma Ying-jeou et Wu Den-yih qui ont quitté le pouvoir le 20 mai 2016 voient prolonger de deux ans leur interdiction de quitter le territoire.

Le voyage en Chine de Wu Den-yih qui s’apprêtait à s’y rendre le 19 juin prochain, pour participer à un forum entre le Kuomintang (KMT) et le parti communiste chinois est désormais incertain…