Le continent chinois est à l’origine de la majorité des déchets des côtes de Kinmen

8
Déchets sur les côtes d'une petite île taiwanaise (image : RTI)

La Commission ministérielle des affaires océaniques a dernièrement rendu publique une carte géographique de Taiwan montrant la répartition de déchets dans les zones côtières des diverses îles du pays durant le premier semestre de 2018.

Selon les statistiques de la commission, 55 tonnes et 567 kilos de déchets ont été collectés sur  l’ensemble des côtes taiwanaises pendant la période de six mois. Sur cette énorme quantité, 12 tonnes et 360 kilos ont été ramassés sur les côtes de Hsinchu au nord-ouest et 11 tonnes et 275 kilos sur les îles de Kinmen au large du continent chinois. Pour ce qui est de Hsinchu, il s’agit à 100% des ordures produites à même sur les côtes. Quant à Kinmen, les déchets trouvés sur les côtes y ont tous été projetés par les vagues.

Aujourd’hui, au Parlement, la députée Liu Shih-fang (劉世芳) a interrogé le président de la Commission des affaires océaniques Lee Chung-wei (李仲威) sur ce dossier. Ce dernier a précisé qu’en réalité, tous les déchets flottants dans les eaux de Kinmen et de Matsu, deux petites îles taiwanaises situées à deux pas de la côte sud-est de la Chine, proviennent du continent chinois. A présent, la Commission qui mène régulièrement des détections des eaux dans ces deux zones ne s’occupe cependant pas des ordures solides en mer. La députée a exhorté la commission à s’engager également à cette tâche.