Les efforts redoublés pour déceler le légionnaire d’automne

8
Légionnaire d'automne (image : bureau de la quarantaine)

Le tout premier cas d’intrusion de l’insecte « légionnaire d’automne » a été confirmé dans une exploitation de maïs à Miaoli, dans le nord-ouest de Taiwan. Suite à son inspection dans la ferme touchée hier, le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a ordonné la mise en place d’une cellule spéciale pour gérer ce dossier très menaçant pour l’agriculture insulaire.

Aujourd’hui, c’est le ministre de l’Intérieur Hsu Kuo-yung (徐國勇) qui donne le mot d’ordre aux parcs nationaux. « Oui, l’ordre a été donné. Cette lutte est en principe sous la direction de la commission de l’Agriculture. Au niveau des parcs nationaux, il faut surtout que les bénévoles renforcent leur tâche de reconnaissance de l’insecte, » a exprimé le ministre. Le bureau de constructions rattaché au ministère de l’Intérieur sollicitera le soutien technique de la commission de l’Agriculture afin que les parcs puissent procéder eux-mêmes à l’extermination des légionnaires d’automne en cas d’urgence.

A lire aussi : La légionnaire d’automne aux portes de Taiwan : les 3 semaines à venir seront les plus critiques