Deux navires pétroliers, dont un loué par Taiwan, en détresse dans le Golfe d’Oman

18
Deux navires pétroliers sont en situation de détresse dans le Golfe d’Oman, à environ 25 milles nautiques au large de Fujaïrah (Image : Twitter)

Deux navires pétroliers sont en situation de détresse dans le Golfe d’Oman, à environ 25 milles nautiques au large de Fujaïrah. L’Agence de presse de la République islamique d’Iran (IRNA) a annoncé que l’Iran avait déjà porté secours aux équipages sain et sauf, avant de les débarquer sur la côte iranienne.

Il s’agit du chimiquier Kokuka Courageous, battant pavillon panaméen et utilisé par le Japon, et du pétrolier Frontline, battant pavillon marshallais et à destination de Taiwan et loué par la compagnie d’Etat taiwanaise CPC.
Le directeur du commerce pétrochique de la CPC Wu Yi-fang (吳義方) a confié à l’agence de presse Reuters que l’équipage avait été sauvé, que le bateau avait vraisemblablement été torpillé à 4h20 TU, soit 8h50 heure locale, mais que les circonstances de l’incident restent pour l’instant floues. Le Frontline transportait une cargaison de 75 000 tonnes de naphta chargée au port de Ruwais aux Emirates Arabes Unis.

Les deux navires ont été aperçus en feu dans cette zone stratégique située entre l’Iran, le sultanat d’Oman et les Emirats arabes unis. Les Forces navales américaines ont fait savoir que deux appels de détresse avaient été reçus, et que les Etats-Unis étaient prêts à porter assistance aux navires en détresse.