Taiwan doit lutter contre les préjugés envers les aborigènes

12
Réunion sur la justice transitionnelle aborigène (Photo CNA)

La présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) a fait cette déclaration aujourd’hui lors de sa présence à la 10e réunion des membres de la commission pour la justice historique et transitionnelle des aborigènes. Tsai Ing-wen a salué les efforts de la commission qui, en trois ans, a établi un mécanisme de dialogue capable d’aborder des sujets sensibles au sein de la société taiwanaise.

Elle reconnaît néanmoins que des images figées concernant les aborigènes persistent.  Certains Taiwanais questionnent ainsi la nécessité des politiques territoriale, linguistique, éducative ou culturelle du gouvernement visant à préserver les droits et la culture aborigène : « Trois années après la création de la commission, étant donné que les malentendus et les préjugés persistent toujours, nous devons redoubler nos efforts. » En plus du dialogue au sein de la société taiwanaise, la chef de l’Etat encourage la commisson à œuvrer davantage pour réétablir la vérité historique et faire connaître les points de vue sur l’histoire des aborigènes.