1,22% des champs de maïs touchés par la légionnaire d’automne

10
Légionnaire d'automne à Miaoli (photo CNA)

L’équipe en charge de la lutte contre la légionnaire d’automne de la commission ministérielle de l’agriculture vient de dresser un bilan sur la situation de cet insecte ravageur à Taiwan. A l’échelle du pays, seule la ville de Chiayi n’a pas encore relevé la présence de l’insecte. Depuis la première observation de la légionnaire d’automne, le 8 juin, 206 cas de présence de l’insecte ont été relevés et confirmés dont une majorité sont déjà des adultes. Cet insecte invasif menace les récoltes agricoles de nombreux pays du monde.

Cependant, les observations de la commission ministérielle de l’agriculture soulignent que l’insecte ne s’intéresse encore principalement qu’aux plantations de maïs. Les dégâts causés par cet insecte ne concernent pour le moment que 1,22% des champs de maïs taiwanais. Toujours selon la commission ministérielle, le nombre d’individus relevés est en baisse depuis le 1er juillet.

Selon, Chen Junne-Jih (陳駿季), vice-président de la commission ministérielle de l’agriculture, les actions de prévention comme la destruction de certains pieds de maïs ou l’épandage de pesticides ont réduit la probabilité que les larves deviennent des chenilles adultes. Il a souligné que les actions de prévention de l’épidémie étaient en accord avec les objectifs : « Les 206 cas rapportés jusqu’à présent montrent tous que seuls les champs de maïs sont attaqués. Selon notre rapport annuel, la superficie de champs de maïs récoltés entre mai et juillet est de plus de 5200 hectares. Les 206 cas relevés touchent plus de 61 hectares. Après conversion le taux de dommage est de 1,22% dans l’ensemble. Quand cet insecte est arrivé à Taïwan, nous avons vu dans les documents internationaux que les dégâts pourraient atteindre 20%. D’après les cas confirmés à Taiwan durant les 35 derniers jours, les préjudices globaux sont de 1,22%. Cela indique que l’efficacité de la prévention de l’épidémie répond à notre objectif.»