Taiwan mentionné dans un rapport de l’ONU sur le crime transnational en Asie du Sud-Est

8
Produits cosmétiques (Image : Weibo)

L’office des Nations unies contre la drogue et le crime vient de rendre publique un rapport de 194 pages sur le crime organisé transnational en Asie du Sud-Est.

Comme déjà mentionné dans un rapport sur les drogues synthétiques dans la région publié en mars dernier, Taiwan apparaît comme un acteur majeur de la fabrication et de la distribution des méthamphétamines en Asie de l’Est et en Asie du Sud-Est. Le récent rapport précise que des groupes criminels basés à Macao, Hong Kong, en Chine et en Thaïlande travaillent en lien avec des réseaux criminels et des chimistes taiwanais pour la confection et la distribution de la drogue.

Selon le rapport, le trafic de méthamphétamines est en croissance rapide dans la région, et atteint chaque année une valeur de 61,4 milliards de dollars américains, soit environ 57 milliards d’euros, tandis que le trafic d’héroïne atteint lui les 10,3 milliards de dollars américains, soit environ 9,2 milliards d’euros.

Le rapport se concentre sur neuf types de crimes transnationaux : le trafic de méthamphétamine, le trafic d’héroïne, le trafic humain, le trafic de migrants, le trafic d’espèces animales sauvages, l’exploitation forestière illégale, la fausse-monnaie, le tabac illégal et les médicaments contrefaits.