Du personnel de la sécurité nationale impliqué dans de la contrebande de tabac

16
Source : Rti

Hier, le bureau des enquêtes a arrêté cinq camionnettes transportant des cigarettes dans le cortège des véhicules de la présidente de la République qui n’était pas soumis à des contrôles douaniers. Ces cigarettes auraient été achetées à la compagnie aérienne China Airlines et entreposées à l’aéroport international de Taoyuan par certains agents de la sécurité nationale.

Cinq agents de sécurité et les cinq chauffeurs ont été interrogés par les procureurs. Si huit d’entre eux ont été libérés sous caution, deux agents de la sécurité sont toujours en détention provisoire. L’affaire semble sérieuse. Peng sheng-chu (彭勝竹), directeur général du bureau de sécurité nationale, a remis sa démission.

La présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) a exigé que l’affaire soit élucidée. En réaction, le premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a déclaré aujourd’hui que le système de courtoisie diplomatique lors du passage en douane devrait aussi être réévalué. Il a déclaré que « les visites de la présidente ont été difficiles mais fructueuses, non seulement pour les liens avec des pays alliés, mais également pour la mise en place de pratiques sans précédent avec les Etats-Unis. Les résultats ont été fructueux et doivent être hautement reconnus. Cependant, nous avons aussi constaté que des officiels avaient commis des actes illégaux. Cet aspect devra faire l’objet d’une enquête et d’un traitement rigoureux. Du point de vue du système ou de l’application du droit, nous procéderons aux révisions, nous élaborerons des mesures de prévention et nous trouverons les responsables de l’affaire. »