Les fermes éoliennes offshore, un danger pour les dauphins taïwanais ?

7

Il ne reste environ que 70 dauphins de l’espèce Sousa Chinensis à proximité des côtes taïwanaises. Désireux de les protéger, des scientifiques ont déclaré récemment ne pas souhaiter que plus d’un dauphin ne meurt tous les sept ans de cause non naturelle. Toutefois, cette année, déjà deux dauphins morts ont été retrouvés. Aujourd’hui, des groupes environnementaux ont tenu une conférence de presse devant le Palais présidentiel à Taipei afin de dénoncer le danger que représente la construction d’éoliennes offshore pour la survie des dauphins. Le gouvernement s’est récemment fixé des objectifs pour diversifier l’approvisionnement en énergie grâce des ressources plus durables. Toutefois, les travaux de construction et le bruit causé par l’éolienne une fois les travaux finis peuvent avoir des conséquences néfastes sur la faune et la flore aquatique.

 

La directrice de l’alliance environnementale de Changhua Shi Yue-ying [施月英] a déclaré que les eaux de Changhua accueillaient la plus grande diversité de poissons de côtes sableuses de la toute la côte ouest. Selon elle, si des éoliennes sont installées et causent la disparition des poissons, les dauphins n’auront plus de nourriture, d’autant que les projets actuels sont géographiquement très proches des habitats des dauphins. Elle a exhorté le gouvernement à commencer par des installations plus lointaines des côtes. Outre des ONG taïwanaises, d’autres ONG internationales ont également appelé le gouvernement taïwanais à prendre des mesures immédiates pour la préservation des dauphins.