Taiwan ne sera pas absent de la lutte contre les crimes transfrontaliers

4

Telle est la déclaration du Vice Président de la République Chen Chien-jen (陳建仁) lors de sa présence de l’inauguration du forum Taïwan-Asie sur la sécurité régionale et les crimes transfrontaliers. 160 spécialistes, responsables politiques ou de corps diplomatiques de 33 pays se réunissent aujourd’hui et demain à Taipei au sujet de la sécurité régionale. Le Vice Président n’a pas hésité à souligner la détermination de Taïwan de s’allier aux Etats-Unis, au Japon, à l’Australie ou au Canada en vue de lutter contre le terrorisme. Néanmoins, Taïwan reste conscient de l’importance des relations interdétroit quant à la sécurité de la région Asie-Pacifique. Sur cette base, Chen Chien-jen a de nouveau mis l’accent sur l’importance d’une coopération interdétroit en la matière : « Les deux rives ont déjà acté des accords en vue de lutter en commun contre les crimes transfrontaliers et d’assurer la justice internationale. De notre côté, nous faisons tout pour honorer ces accords, Toutefois, ceci exige tout de même une coopération interdétroit. » Le forum de deux jours couvre de nombreux sujets comme la menace potentielle des crimes transfrontaliers sur la nouvelle politique vers le sud, la nouvelle tendance des crimes transfrontaliers via l’internet ou les nouvelles stratégies de lutte contre les crimes.