Les mirages de la force aérienne de Taiwan sont-ils bons pour la casse ?

2

Des médias ont rapporté récemment qu’en raison de coûts élevés et de problèmes pour obtenir les pièces de rechange depuis la France, Taiwan pourrait bien mettre à la retraite plusieurs de ses avions de chasse Mirage 2000. Néanmoins, le vice-ministre de la défense Lee Hsi-min [李喜明] a aujourd’hui démenti ces rumeurs et expliqué que bien que le coût des pièces de rechange était assez élevé, l’armée de l’air effectuait une gestion très stricte de celles-ci. En outre, aucun problème particulier n’est à noter quant à l’acquisition des pièces de rechange a-t-il ajouté : « Nous n’avons pas trop de problèmes pour le réapprovisionnement en pièce de rechange depuis la France. Quant à la question des missiles, nous avions demandé à l’Institut des Sciences et de la technologie Chung-shan avant 2006 de prolonger leur vie. Pour ce qui est de cette technologie, l’institut n’a pas de problème non plus, je prie donc la population de ne pas s’inquiéter. »