La démission du ministre de la culture est refusée

11

Récemment, le média à sensation Next magazine a réalisé un reportage accusant le ministre de la culture Hung Meng-chi d’avoir failli à l’obligation de neutralité de la fonction publique. Il aurait tenté de subventionner les députés du parti KMT via l’établissement des budgets de son ministère. Il aurait souhaité attribuer 2,5 millions de dollars taiwanais, c’est-à-dire environ 67 000 euros, à chacun des députés du parti au pouvoir membre du comité des affaires culturelles du Parlement. Le ministre de la culture Hung Meng-chi a démenti ces accusions : « Je n’ai jamais donné aucun ordre de ce type à mes employés. De toute évidence, au fonds, cette pratique ne pourrait jamais marcher. Cette idée a été soulevée effectivement mais lors de la discussion, nous l’avons déjà rejetée. Surtout personnellement, je la considère comme impensable. Par conséquent, j’ai mis mon veto naturellement. » Tout en démentant ces accusations, le ministre de la culture a tout de même présenté sa démission pour avoir nui à l’image du ministère. A présent, le premier ministre a refusé cette démission.