Le chalutier Shuen De Ching No. 888 attrapé par Greenpeace pour la découpe d’ailerons de requins

5

Suite à l’avertissement de Greenpeace à propos de la pratique illégale du chalutier Shuen De Ching No. 888 attaché au port de Pingtung au sud du pays, les gardes-côtes taiwanais viennent d’inspecter le chalutier et y ont retrouvé 75 kilogrammes d’ailerons de requins. Si le registre tenu par le chalutier indique la pêche de trois requins pesant 55 kg, les 75 kg d’ailerons doivent provenir néanmoins de 42 requins selon une estimation de Greenpeace. Les 75 kg d’ailerons sont la preuve que le chalutier pratique illégalement la découpe d’ailerons de requins avant de les rejeter à la mer, le corps mutilé et toujours vivant. Par ailleurs, selon les réglementations de pêche définies par la WCPFC, commission sur la pêche du Pacifique central et occidental, le poids des ailerons découpés ne doit pas dépasser les 5% du poids total des requins pêchés. Le bureau taiwanais de la pêche a indiqué que ce chalutier fait face désormais à la suspension de son permis pour une période allant d’un à douze mois. Les gardes-côtes escortent à présent le chalutier opérant dans le Pacifique central et occidental vers Taiwan, ce voyage devant durer environ 25 jours.