Une issue probable à la manifestation contre la réforme des programmes d’histoire-géo du niveau lycée

4

Ce matin, les groupes parlementaires se sont réunis au sujet de l’organisation ou non d’une session extraordinaire en vue d’étudier les programmes d’histoire-géo réformés. Au lieu d’organiser une session extraordinaire, les deux camps politiques ont finalement décidé de se référer à l’article 43 de la loi sur l’enseignement du niveau lycée. Par conséquent, ils suggèrent que le ministère de l’éducation déclenche immédiatement une procédure de révision des programmes scolaires du lycée ainsi que ceux des niveaux inférieurs. Par ailleurs chaque établissement scolaire concerné sera libre de choisir le manuel scolaire qu’il souhaite à partir de la rentrée scolaire 2015. Ces conseils ont été acceptés par le ministre de l’éducation Wu Se-hwa également présent à la réunion de ce matin. Lin Teng-chiao, le vice ministre a expliqué la position de son ministère : « Les programmes scolaires étant lancés, j’estime qu’il est normal de lancer le processus de modifications continues. A ce propos, nous allons mettre en place un comité de révision des programmes scolaires chargé d’examiner les programmes d’histoire. Nous allons convoquer ce comité le plus rapidement possible. » Liao Chung-lun, l’un des leaders du mouvement lycéen contre la réforme des programmes a invité le ministère de l’éducation à constituer ce comité de manière publique et impartiale tout en prenant en compte les différentes idéologies. Il demande à ce que le ministère soulève des solutions concrètes quant aux manuels scolaires déjà imprimés pour la rentrée prochaine. L’opposition, le Parti démocrate progressiste a de son côté indiqué la constitution d’un groupe ad hoc dans le but de surveiller l’organisation et le travail du futur comité de révision des programmes. Les manifestants se décideront demain s’ils se retirent de l’enceinte du ministère tout en réclamant au ministère de l’éducation la suspension de la réforme des programmes scolaires.