Les taxes immobilières et foncières financeront la politique sociale du gouvernement

4

Le ministre de l’intérieur Chen Wei-jen a accordé aujourd’hui une interview à notre radio. A cette occasion, il a passé en revue les politiques et défis sociaux que le gouvernement est appelé à relever.

 

Outre le dossier incontournable du vieillissement de la population et des mesures visant à encourager la natalité, Chen Wei-jen est revenu sur le volet de l’immobilier. Il a ainsi annoncé que la combinaison des taxes immobilières et foncières à compter du 1er janvier 2016 engendrera un surplus des recettes fiscales qui sera reversé à l’aide sociale et plus précisément aux soins de longue durée ainsi qu’aux logements sociaux.

 

Le ministre de l’intérieur a également souligné l’importance de la rénovation urbaine, malgré les tensions qu’elle peut parfois susciter auprès de certains propriétaires des quartiers concernés, rappelant à cet égard les termes de la loi en vigueur et le primat de la sécurité : « J’estime que lorsque les négociations sont vaines, on doit recourir à la force publique. Après tout, tout le monde est sur le même bateau et il faut obligatoirement un mécanisme pour régler les litiges. Sans cela, prenons l’exemple d’un immeuble qui compte 100 appartements et qu’un résident n’est pas d’accord, que faire ? Si un puissant séisme le détruit, ce propriétaire récalcitrant sera-t-il le seul blessé ? Il est évident que les 99 autres seront affectés de cette malchance. »

 

Le ministre de l’intérieur a ainsi invité la population à prendre en considération l’intérêt public et d’œuvrer ensemble à l’amélioration de la qualité de vie de la société taiwanaise.