She Could Lead The Only Chinese Democracy

10

C’est le titre qui paraîtra sur la couverture du prochain numéro de la revue américaine Time pour accompagner la photo de Tsai Ing-wen, candidate démocrate aux élections présidentielles taiwanaises de 2016. Au dessous de ce gros titre qu’on peut traduire en français comme « Elle pourrait diriger la seule démocratie chinoise » figure une phrase supplémentaire qui dit « And that makes Bejing nervous », en français « et ceci rend Pékin nerveux ». Sa sortie prévue pour le 29 juin prochain, la revue comportera une interview de Tsai Ing-wen. La candidate a profité de l’occasion pour exposer ses programmes politique, économique, interdétroit ainsi que ses visions pour le futur développement de Taiwan.

Aujourd’hui, alors qu’elle participait à une activité publique au Nouveau Taipei, Tsai Ing-wen a été invitée à parler de l’entrevue de Time. Elle a répondu : « Je souhaite que la communauté internationale comprenne qu’après avoir vécu le processus de démocratisation, les Taiwanais chérissent davantage la démocratie et veulent d’autant plus la garder intacte à  l’avenir afin de préparer une orientation positive pour le développement économique et social. » Quant à la question de savoir si son éventuelle élection pourrait rendre Pékin nerveux, Tsai Ing-wen a répondu qu’elle souhaite que toute la communauté internationale aide Taiwan à préserver la paix et la stabilité dans la région.