Aucune irrégularité concernant les dons politiques de Ma Ying-jeou et de Chen Shui-bian

5

Une célébrité des médias nommée Chou Yu-kou a dévoilé il y a plusieurs semaines que lors de sa dernière campagne électorale, le Président Ma Ying-jeou a reçu du groupe Ting Hsin un don de 200 millions de dollars taiwanais. Elle a par ailleurs cité une source d’un site internet en dévoilant que la somme réelle pourrait s’élever à un milliard de dollars taiwanais. Chou Yu-kou a demandé à la cellule spéciale d’investigation de la cour de justice suprême d’ouvrir une enquête sur ce dossier.

La cellule a tenu une conférence de presse aujourd’hui pour annoncer ses conclusions de l’enquête. « Après avoir cité 110 témoins, vérifié quelques 100 000 documents, consulté les institutions concernées à 57 reprises et lu une centaine d’archives, nous avons pu confronter les témoinages avec les virements de fonds et les contenus des documents. Aucune preuve valable ne permet de prouver l’implication d’une personne quelconque dans ce type de criminalité. Le dossier est donc fermé, » a affirmé le chef de la cellule Kuo Wen-tung.

En ce qui concerne l’accusation de dons politiques non déclarés contre l’ancien Président Chen Shui-bian, elle a été faite par l’ancienne porte-parole du parti démocrate progressiste Hsu Chia-ching. Selon la cellule d’investigation spéciale, aucun dossier criminel ne peut être constitué puisque cette dernière n’est pas en mesure de préciser ni l’identité ni la date de la source.