Retour à la source: vers un monde sans poisson?

9

Lorsque vous achetez des poissons, préférez-vous des poissons d’élevage ou des poissons d’océan ? Et lorsqu’il s’agit des poissons d’élevage, avez-vous une préférence pour le mérou ou le poisson-lait ? Vos choix dépendent peut-être de vos goûts, de vos habitudes, de vos humeurs, mais ils ont au final une influence sur l’écosystème marin.

Face au risque d’épuisement des ressources marines, l’ichtyologue taiwanais et directeur du centre de recherche sur la biodiversité de l’Academia Sinica Shao Kwang-Tsao (邵廣昭) a introduit à ses propres frais le documentaire britannique The end of the line (L’océan en voie d’épuisement) de Rupert Murray en 2010 en vue d’avertir les Taiwanais sur les dangers subis par le fonds marins. L’année suivante, il a édité un consoguide poisson pour sensibiliser les consommateurs taiwanais.

Selon les données de la FAO, l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, les Taiwanais consomment en moyenne 34 kg de poissons par personne et par an, soit quasiment le double de la moyenne mondiale. Le but de Shao Kwang-Tsao est d’encourager les Taiwanais à agir comme des consommateurs responsables pour préserver les écosystèmes marins.

Ecoutez le partage intégral de Shao Kwang-Tsao dans l’émission « Retour à la source », ce mardi 27 mars.