Multiplications

92

Taipei, le centre. On lève la tête, il suffit parfois de lever la tête. Et là on découvre, conjuguées sur les fentes granitiques des buildings, les feuilles-mille-pattes d’un arbre parti à l’assaut du ciel. Comme s’il ambitionnait, de ses mille petits pas, d’effacer les rêves en concret des humains, de masquer de son fourmillement et en mimant la noirceur du cosmos la maladive simplicité de nos accouchements.
L’arbre se dit : Quelles étranges créatures ! Est-ce ainsi qu’ils espèrent gagner les astres ? Aspirent-ils seulement au cosmos ?