Le fruit des immortels au service de la santé humaine

181
Fruit des immortels (image Pixabay)

Le « Siraitia Grosvenorii » est une plante grimpante de la famille des cucurbitacées, longue de 2 à 5 mètres avec des feuilles en forme de cœur. En médecine traditionnelle chinoise, on exploite le fruit de cette plante qui fleurit en été et porte des fruits en automne. Le fruit du siraitia grosvenorii est rond ou ovale, couvert par des petits poils jaune. Ce n’est pas un fruit que nous pouvons manger cru. Une fois cueilli, le fruit contient encore beaucoup d’eau. Il faut le laisser environ 7 à 10 jours dans une endroit frais et sec et le retourner tous les 2-3 jours pour le sécher et pour favoriser la conversion du sucre.

 

Le fruit du siraitia grosvenorii agit sur les poumons et la rate. Sa qualité est froide, c’est pourquoi il peut baisser la chaleur intérieure du corps. Le fruit du siraitia grosvenorii est souvent utilisé pour soigner la toux, la coqueluche, la tuberculose, la bronchite, etc.
Le fruit du siraitia grosvenorii est honoré comme un fruit des immortels. Son nom en chinois est 羅漢果, le fruit des Arhats, terme désignant ici le méritant du dernier échelon de la sagesse selon la pensée bouddhiste… Une appellation mythique dont les secrets sont à découvrir en écoutant l’émission.