Une espèce de ver à soie encore jamais vue

82
Présentation de nouvelles espèces de vers à soie (photo: CNA)

La soie est un produit agricole de grande valeur grâce aux multiples vertus dont elle dispose.

A Taiwan presque tous les habitants ont expérimenté l’élevage de ver à soie quand ils étaient à l’école primaire. Si vous leur demandiez quelle est la couleur du ver à soie, vous n’auriez qu’une même réponse : le blanc. Cependant, désormais, vous pouvez les contredire.

Vers à soie noirs (à gauche) nouvellement présentés par la commission de l’agriculture (photo : CNA)

La commission ministérielle de l’agriculture a tenu le 10 mai dernier une conférence de presse présentant de nouvelles espèces de ver à soie, en particulier une noire costaude. Il s’agit d’une production de sept années de recherches basées sur des croisements.

La soie est utilisée dans la fabrication de textile depuis bien des siècles. Nous savons qu’elle peut aussi servir à produire des couvertures très chaudes mais très légères. Toutefois, il faut faire très attention lors des achats car les couvertures de fausse soie passant pour la vraie sont monnaie courante.

Fabrication de couverture à partir de la soie (photo : commission de l’agriculture)

En plus de la soie, il y a encore un autre produit des vers très utile : leurs matières fécales. Non, il ne s’agit pas d’en servir comme engrais. En réalité, ces matières constituent une tisane très recommandée par les spécialistes de la médecine traditionnelle chinoise. Selon ces derniers, elles sont tout à fait propres et bio à 100%. Par ailleurs, comme ces petites bêtes ne se nourrissent que de feuilles de mûriers, la tisane dégage un arôme végétal très agréable.

Les matières fécales de ver à soie constituent une tisane très recommandée (photo : flickr)

Savez-vous ce qu’on fabrique maintenant avec les cocons jaunes ? Regardez bien. La réponse peut être trouvée dans les deux premières photos.