Nouvelles politiques face aux bas salaires

13
Crédits : CNA

Aujourd’hui a été dévoilée la politique pour faire face aux bas salaires. Un des points concerne les employés d’entreprises publiques qui devraient se voir augmenter leur salaire mensuel s’il est inférieur à 30 000 dollars taiwanais (850 euros environ). Cela représente 16000 personnes et un budget de 960 millions de dollars taiwanais (environ 27 millions d’euros).

Le premier ministre, William Lai (賴清德), s’est exprimé sur le sujet : « Nous sommes en train de planifier le budget pour l’année prochaine en comptant d’abord les employés ayant un salaire inférieur à 30 000 dollars taiwanais qu’il faudra augmenter. Nous pourrions inclure cela dans le budget de 2019.»

L’autre point concerne celui du salaire horaire. Pour améliorer la paye des employés dans le secteur tertiaire, l’objectif est d’augmenter le salaire horaire. Voici la déclaration du vice premier ministre, Shih Jun-ji (施俊吉) : « Concernant ce point, il faudra s’en occuper de manière progressive. On va d’abord viser les 140 dollars taiwanais, ce qui est déjà un écart de 12% par rapport au salaire mensuel minimum divisé par le nombre d’heures, soit 125 dollars taiwanais. L’objectif suivant sera de passer à 150 de l’heure. Il faudrait attendre beaucoup plus longtemps avant d’atteindre un objectif plus élevé. »

D’autres mesures seront mises en place concernant notamment les salaires et primes gouvernementales, l’encouragement des entreprises à augmenter les salaires, la transparence dans les paiements des salaires, l’augmentation des investissements, l’accélération de la mise à niveau industrielle, l’amélioration de la qualité de la main d’œuvre ou encore réduire les lacunes scolaires.