Les organisations taiwanaises condamnent l’exclusion de Taiwan de l’AMS

29
Les groupes d'aide sociale taiwanais. Image CNA

Un groupe de 22 organisations taïwanaises d’aide sociale a condamné la décision de l’OMS d’exclure Taiwan de l’Assemblée mondiale de la santé (AMS) de cette année. Dans une déclaration commune, le groupe a appelé l’OMS à traiter Taiwan d’une manière juste.

La déclaration souligne que Taiwan est le premier pays d’Asie à avoir mis en place un système universel d’assurance-maladie et a accumulé une expérience précieuse qu’il serait utile de partager avec les pays membres de l’OMS. Il y est également déclaré que les groupes civiques taïwanais réalisent plus de 300 projets liés à la santé publique dans plus de 73 pays.

Chen Chieh-ju (陳節如), membre de la Ligue du bien-être social de Taiwan, a déclaré que l’OMS avait exclu Taiwan à cause de la pression de la Chine et qu’à cause de cela le réseau mondial de la santé avait perdu un partenaire précieux. Voici sa déclaration : « Taiwan aime le monde entier, ouvre grand ses portes pour rendre le monde meilleur et est attentif à la détresse des pays dans le besoin. L’Assemblée mondiale de la santé ne devrait pas négliger le travail réalisé par nos groupes d’aide sociale à travers le monde ».

Par ailleurs, un porte-parole du Parti démocrate progressiste (DPP) a fustigé la décision de l’AMS de ne pas accorder de laissez-passer aux journalistes taïwanais pour qu’ils puissent couvrir les réunions. Le porte-parole a qualifié cette situation de trahison des normes de l’OMS en matière de droits de l’homme et d’égalité de traitement.