Défection prochaine du Paraguay ?

49
Le sénateur Rubio lors de son intervention. Image CNA

Le sénateur américain Marco Rubio a déclaré hier mardi qu’il craignait que le Paraguay ne devienne le prochain pays à rompre ses liens diplomatiques avec Taïwan. Rubio s’est exprimé lors d’une audience du sous-comité sénatorial sur le leadership américain dans la région Asie-Pacifique. Selon lui le Paraguay pourrait être le prochain allié de Taïwan à succomber aux sirènes de Pékin et il a demandé si Washington avait clairement fait entendre ses inquiétudes au Honduras, au Guatemala et au Paraguay.

Cependant, le ministère des Affaires étrangères de Taiwan a déclaré aujourd’hui mercredi que le pays continuerait à consolider ses liens avec ses alliés étrangers et que les relations avec le Paraguay demeurent solides.

Alex Wong, sous-secrétaire adjoint au Bureau des Affaires d’Asie de l’Est et du Pacifique du Département d’État américain, a déclaré que les États-Unis veulent préserver le statu quo, essentiel au maintien de la paix et de la stabilité dans le détroit de Taiwan. D’après lui, toute tentative de dévoyer les alliés de Taiwan sera considérée comme remettant en cause le statu quo.

Andrew Lee (李憲章), porte-parole du ministère des affaires étrangères taiwanais, a déclaré quant à lui que les relations avec le Paraguay sont solides et que les projets bilatéraux aux niveaux éducatif, culturel et technologique ont profité de cette relation. Lee a remercié le sénateur Rubio pour son soutien et a condamné les agissements de Pékin.

Le Paraguay est l’un des 19 alliés restants de Taiwan après la récente rupture avec le Panama puis la République dominicaine. Il demeure le seul en Amérique du Sud.