Les ONG invitent Tsai Ing-wen à protéger les pêcheurs étrangers

18
Image: RTI

A l’approche des deux années au pouvoir de la Présidente de la république Tsai Ing-wen(蔡英文), l’association pour la défense des droits des pêcheurs étrangers a manifesté aujourd’hui pour réclamer la protection de leurs droits. Shi Yi-Hsiang (施逸翔), secrétaire général adjoint de la Taiwan Association for Human Rights a indiqué qu’une enquête conduite par la branche du contrôle avait dévoilé que les pêcheurs étrangers recrutés en dehors du territoire taiwanais ne gagnaient parfois que 50 dollars américains par mois, cette somme est largement inférieure au salaire minimum à Taiwan, et le problème viendrait de l’organisme compétent, soit le bureau de la pêche : « Le principal problème actuel vient du fait que l’organisme responsable des pêcheurs recrutés en dehors du territoire taiwanais est le bureau de la pêche dépendant de la commission ministérielle de l’agriculture alors que ce bureau est spécialisé dans la gestion des ressources de la pêche. Le bureau de la pêche ne dispose d’aucun professionnalisme en matière d’inspection du travail.

Notre position est d’abolir entièrement le système de recrutement à l’étranger et de garantir la loi fondamentale du travail à l’ensemble des pêcheurs qu’ils soient recrutés à Taiwan ou en dehors du territoire. » Les manifestants appellent le gouvernement à signer la C188, Convention sur le travail dans la pêche de l’Organisation internationale du Travail, de reconnaître l’ensemble des chalutiers battant pavillon de la République de Chine, Taiwan comme une extention du territoire national et d’abolir le système de recrutement des pêcheurs en dehors du territoire taiwanais.