Inauguration de l’antenne à l’île verte du Musée national des droits de l’Homme

44
Image: RTI

Après des années de préparation, l’antenne de ce musée basée sur le site de l’ancienne prison de l’époque de la terreur blanche a officiellement été inaugurée aujourd’hui en présence de la Chef de l’Etat Tsai-Ing-wen (蔡英文). La Présidente taiwanaise a souligné que les cellules d’incarcération et les histoires recueillies des victimes servent à faire comprendre aux Taiwanais que la liberté n’était pas acquise d’office d’où la nécessité de la chérir.

Image: CNA

Tsai Ing-wen a exprimé deux attentes quant à cette base nationale des droits de l’homme. Tout d’abord, ce lieu doit assurer une fonction éducative auprès de la population et aussi des employés du gouvernement : « En avril de cette année, certains juges en fonction ont suivi des formations dans le parc de l’île verte. J’espère que cette pratique s’élargira pour que les droits de l’Homme deviennent une aspiration ferme des employés de la fonction publique. C’est la seule possibilité pour que le gouvernement actuel et ceux à l’avenir ne commettent plus la même erreur. Cela s’inscrit dans la justice transitionnelle. » Quant à sa deuxième attente, Tsai Ing-wen souhaite que le musée national des droits de l’Homme soit une base d’échanges pour que Taiwan partage ses expériences en matière de démocratie et des droits de l’Homme avec le monde.