Découvrons différents types de courges à Taichung

75
Le potiron surnommé "la soucoupe volante" (photo : CNA)

Lai Chi-wen (賴啟文), un fermier à Taichung, s’intéresse à planter différents types de courges non pour manger mais pour admirer. De plus, il a construit pour ses courges de longs treillis, comme un tunnel végétal. Cet été, il en a mis en place cinq, dont le plus long s’étend sur 40 mètres. On peut y reconnaitre au moins neuf types de fruits différents. Leurs formes et couleurs sont extraordinaires. Les visiteurs qui ignorent leurs noms préfèrent les surnommer selon ce qu’ils pourraient évoquer, comme par exemple le champignon, l’ampoule, la soucoupe volante, le poing du bouddha …

Bien qu’ils aient l’air gros, selon M Lai, en général, les potirons esthétiques ne disposent pas beaucoup de chair (photo : CNA)

Selon M Lai, la plupart des potirons esthétiques ne disposent pas que très peu de chair. C’est pourquoi ils sont rarement consommés. Par ailleurs, ces plantes sont très délicates à s’en occuper parce qu’elles sont généralement très peu résistantes aux microbes. Pour qu’elles puissent donner donnent de jolis fruits, M Lai procède régulièrement à la taille de branches. Afin d’éviter la transmission d’agents infectieux entre les différentes plantes, il doit se servir d’une nouvelle paire de ciseaux tous les trois branches découpées.