Taiwan avance vers les centrales d’eau recyclée pour alimenter ses parcs scientifiques

70
centrale d'eau recyclée (mairie de Tainan)

Le bureau de gestion des ressources en eau qui verra son identité redéfinie et ses tâches réparties dans le cadre de la refonte des ministères n’en demeure pas moins actif sur des planifications phare comme la construction de centrales d’eau recyclée pour alimenter ses parcs scientifiques et industriels.

Depuis l’année dernière Kaohsiung est devenue le fleuron de cette stratégie du développement durable des ressources en eau pour son parc industriel Linhai. Cette 1e centrale d’eau usées recyclée à vocation d’alimenter les parcs scientifiques sera finalisée sauf incident majeur au mois d’août prochain et sa capacité est estimée à 25 000 tonnes d’eau fournie chaque jour dans un premier temps. Ensuite, une fois entièrement finalisée, au bout d’un an, soit en août 2019, la centrale fournira progressivement jusqu’à 45 000 tonnes d’eau de plus par jour.

Dans ce sillage et pour lutter contre les risques répétitifs de pénurie, Tainan, Taoyuan et Taichung ont lancé des projets similaires et la ville de Tainan vient d’ailleurs de lancer la phase d’appel d’offres pour la mise en place d’une centrale de traitement d’eau usées afin de fournir une partie des besoins en eau de son parc scientifique avec l’objectif affiché d’assurer au moins 1/10e des 130 000 tonnes d’eau nécessaires au fonctionnement du parc chaque jour.

Retrouvez tous les détails de ce projet d’exploitation durable de l’eau dans le Décryptage de ce mardi.