Taiwan condamne l’interférence intolérable de la Chine vis-à-vis de la liberté de la presse

61
Interview du ministre des affaires taiwanais dans la presse japonaise et interférence de la Chine (photo CNA)

La diplomatie taiwanaise a fermement condamné aujourd’hui la protestation de la Chine contre un journal japonais qui a publié la veille une interview du ministre taiwanais des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮).

Dans l’interview du Sankei Shimbun, le chef de la diplomatie taiwanaise appelle Taiwan et le Japon à un dialogue sur la sécurité régionale, d’autant que les manœuvres militaires chinoises sont en expansion dans le Pacifique. Et c’est peu après la mise en ligne de l’article que la Chine a protesté contre les propos « indépendantistes taiwanais », via sa représentation au Japon.

En réponse, le porte-parole des Affaires étrangères taiwanais, Andrew Lee (李憲章) a condamné cette pression chinoise qui porte atteinte à la liberté de la presse : « Nous estimons que cette affaire n’est pas à prendre à la légère, elle nuit gravement à l’autonomie et à la liberté de la presse. Aux yeux d’un pays démocratique, ces agissements violent la pratique des reportages à l’échelle internationale et les principes traditionnels d’ouverture, de liberté et d’autonomie de la presse. »

Enfin, la diplomatie taiwanaise appelle de ses vœux à un travail conjoint des pays partageant les mêmes valeurs universelles pour lutter contre ces interférences inacceptables de la Chine.