Dans le rouge, hTC cherche de nouveau la rentabilité

54

Il semble révolu le temps où hTC flirtait avec les plus grands, comme Samsung ou Apple. Le fabricant taiwanais de smartphone enchaîne les difficultés, les mauvais chiffres au point que hTC qui était 3e leader en 2011 vient d’annoncer qu’il allait de nouveau licencier du personnel, pout tenter de retrouver une certaine rentabilité et un peu de sérénité.

Une vague de licenciement prévue pour septembre, avec 1500 postes, soit à hauteur de presqu’un quart de ses effectifs.

La presse internationale parle de « nouveau coup dur » pour hTC en rappelant que bon nombre de son personnel hautement qualifié avait quitté l’enseigne en début d’année pour rejoindre Google et le départ tonitruant du président de la branche mobile dans la foulée…

Retour en détail sur les déboires et les défis du fabricant taiwanais hTC dans le Décryptage de ce mardi 3 juillet.