Chine : 3 ans de répression contre les avocats spécialistes des droits de l’Homme

11
Image : CNA

Le 9 juillet 2015, le gouvernement chinois a lancé une campagne de répression contre les avocats spécialistes des droits de l’Homme. Depuis le début de cette campagne, des avocats et leurs proches disparaissent, se retrouvent en interrogatoire sans raison et sont arrêtés en masse.

Aujourd’hui marque les trois ans du début de cette campagne de répression et plusieurs organisations militantes pour les droits de l’Homme se sont donc exprimées lors d’une conférence de presse au Parlement. Etaient présents entres autres l’association des avocats de Taipei, le network des avocats chinois spécialistes des droits de l’Homme ainsi que la Judical Reform Foundation. D’après ces organisations, du début de la campagne de répression à mi-mai dernier, 321 avocats, défenseurs des droits de l’Homme et proches d’avocats ont été soit arrêtés, soit interrogés, soit assignés à résidence etc.

Yu Mei-nu (尤美女), député du DPP, s’est exprimée devant les journalistes : « La communauté internationale doit agir et montrer que les valeurs démocratiques et la liberté sont importantes à ses yeux. Nous devons lutter contre les agissements de la Chine et contrôler son expansion hégémonique. Nous appelons la communauté internationale à lutter contre les actions qui violent les droits de l’Homme. Nous devons tous nous unir et nous appelons aussi la Chine à libérer Lee Ming-che (李明哲). »