L’ancien président taiwanais Ma Ying-jeou mis en accusation

26
Ma Ying-jeou mis en accusation (archive CNA)

La Une de l’actualité politique taiwanaise de ce 10 juillet est sans aucun doute la mise en accusation de l’ancien Président Ma Ying-jeou (馬英九) par le bureau des procureurs de Taipei.

Le principal grief retenu contre celui qui a dirigé Taiwan de 2008 à 2016 est celui d’« abus de confiance » pour son rôle dans la vente des actifs du Kuomintang lorsqu’il dirigeait le parti en 2006. Ce dossier qui dure depuis maintenant 12 longues années concerne précisément la gestion du patrimoine du parti nationaliste et Ma Ying-jeou se voit aujourd’hui inculpé pour son implication présumée dans la cession d’actifs du KMT, autour de la vente controversée, parce que bradée, de trois entreprises de médias que le KMT possédait.

D’autres protagonistes accompagneront Ma Ying-jeou sur le banc des accusés, certains d’entre eux risquant même de devoir faire face à des accusations criminelles.