Le 21 juillet dans l’Histoire

25
Les héros de la bataille du 21 juillet 1956 de Matsu sont à la Une du quotidien Central Daily (archive numérique internet)

Éphéméride en Asie: le 21 juillet dans l’Histoire

1954 : Ratification des accords de Genève. Fin de la guerre d’Indochine et établissement d’une limite de démarcation qui divise le nord et le sud du Vietnam au 17e parallèle.

1956 : Une bataille aérienne éclate au nord des îles Mazu. L’armée de la République de Chine (Taiwan) abat quatre chasseurs MiG-17 chinois.

1960 : Sirimavo Bandaranaike devient première ministre au Ceylan (l’ancien nom du Sri Lanka jusqu’en 1972). Elle devient ainsi la première femme au monde à occuper ce poste.

1963 : Etablissement des relations diplomatiques entre la République de Chine-Taiwan et la Côte d’Ivoire.

1995 : Adoption de la loi sur l’élection du président et vice président au suffrage universel. C’est grâce à cette loi que les premières élections présidentielles à suffrage universel de l’histoire taiwanaise auront lieu en 1996.

2002 : Le Président Chen Shui-bian (陳水扁) devient le président du parti démocrate progressiste (DPP), inaugurant une nouvelle ère de collaboration entre le parti politique et le pouvoir.

2003 : –Un bus de la compagnie Taiwanaise Dragon Bus Corp. prend feu dans le nord de Taiwan. On dénombre six morts.
Tremblement de terre de magnitude 6,2 sur l’échelle de Richter dans le comté de Dayao, dans la province chinoise du Yunnan. Plus d’un million de personnes sont touchées. Bilan : 15 morts, plus de 300 blessés et plus de 5000 habitations détruites.

2004 : Premier exercice de décollage et d’atterrissage des « Mirage » sur l’autoroute Chungshan lors des 20e exercices militaires Han Kuang.

2008 : Election du premier président du Népal après l’abolition de la monarchie. C’est Ram Baran Yadav (représentant le Congrès népalais) qui l’emporte face au candidat du parti communiste du Népal. Les maoïstes refusent ce nouveau gouvernement et le pays entre dans une nouvelle crise politique.

2013 : Le Parti libéral démocrate (PLD) au pouvoir du premier ministre japonais Shinzo Abe remporte la majorité dans les deux chambres du Parlement lors des sénatoriales. Le PLD remportent 65 sièges sur 121.