Chen Ding-shinn décorée pour sa contribution à la lutte contre l’hépatite

19
Chen Ding-shinn (2e à g.), un grand spécialiste de la lutte contre l'hépatite a été décoré par la présidente de la République (photo : CNA)

Hier, la présidente Tsai Ing-wen a décoré, en personne, l’académicien Chen Ding-shinn (陳定信) pour le remercier de sa contribution la lutte contre l’hépatite depuis plusieurs décennies. Ce grand spécialiste de notoriété mondiale aide inlassablement le gouvernement dans la planification, l’application et l’évaluation d’un programme continu visant à éradiquer l’épidémie du foie sur le territoire.

Dans son allocution, l’académicien a mis en avant la détermination du gouvernement. « Lorsque le gouvernement avait vu les données concernant la situation de l’hépatite, il s’est engagé résolument à la lutte, qui a porté ses fruits aujourd’hui. Le gouvernement doit faire preuve de détermination dans tous les dossiers qu’il estime impératifs, comme la dernière réforme de la pension retraite. Même si les résultats ne sont pas immédiats, ils seront sûrement atteints dans quelques années, » a déclaré le spécialiste.

A l’heure actuelle, dans l’ensemble du territoire, on compte environ 2 millions de porteurs sains de l’hépatite B et 400 000 personnes infectées de l’hépatite C. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) s’est fixé l’objectif de réduire de 90% les nouveaux cas d’hépatite chronique du type B et du type C ainsi que de 65% les décès provoqués par l’hépatite B et C. Par ailleurs, l’OMS veut faire augmenter le taux de rétablissement des infectés en le portant à au moins 80%. Le ministère de la santé a mis en place un bureau spécial pour cette tâche. Cependant, selon Chen Ding-shinn, ce ne serait pas un seuil facile à atteindre.