L’engagement des Etats-Unis auprès de Taiwan est crucial pour le maintien du leadership américain

16
Denny Roy

Denny Roy, un chercheur du centre East-West basé à Hawai et spécialiste des questions de sécurité et de défense dans la zone Asie-Pacifique, a récemment déclaré que dans l’éventualité d’un conflit entre la Chine et Taiwan, si les Etats-Unis faisaient le choix de ne pas intervenir, cette décision marquerait un revirement dramatique de la stratégie américaine dans la région et pourrait porter atteinte au leadership américain. Dans un article du South China Morning Post, journal hongkongais, Roy écrit qu’il est généralement admis que la Chine veut récupérer Taiwan avant que Xi Jinping ne quitte le pouvoir, quitte à employer la force si nécessaire. Néanmoins, de nombreux experts américains sont d’avis que pour Pékin envahir Taiwan serait trop risqué.

Pour Roy, Pékin pourrait tenter de s’emparer de l’île autrement que par la force, par exemple en s’emparant d’abord des îles taiwanaises proche de la Chine, en bloquant les ports et les aéroports taiwanais, en lançant des cyberattaques sur le réseau d’information et de communication taiwanais, ou en bombardant des endroits stratégiques de l’île. Néanmoins, selon lui, si la Chine veut forcer Taiwan à se rendre, elle devra envoyer son armée et occuper les principales villes du pays.

Pour lui, le gouvernement américain a toujours de très bonnes raisons de vouloir défendre Taiwan. Même si un sondage a démontré que très peu de citoyens américains sont favorables à un engagement américain auprès de Taiwan, les membres du Congrès connaissent eux les risques liés à l’abandon d’un pays comme Taiwan, voisin de la grande dictature chinoise. Ils savent que si les Etats-Unis n’interviennent pas en cas d’attaque, le leadership américain en prendra un coup au niveau mondial.