Le ministère de l’Intérieur modifie les restrictions sur l’utilisation des terrains non urbains

15
Panneaux solaire (Source image : foter)

Le ministère de l’Intérieur a révisé aujourd’hui les réglementations sur l’utilisation des terrains non urbains. L’un des changements majeurs est l’ouverture des cimetières à l’installation des systèmes d’énergie solaire photovoltaïque. Le ministère a indiqué que compte tenu de la diminution de la pratique de l’enterrement, il est désormais possible de revoir l’utilisation de ces terrains. La révision d’aujourd’hui concerne 14 types de terrains. En dehors des cimetières, les terrains réservés à la pisciculture, à l’espace hydraulique, à l’industrie minière ou à l’agriculture sont également ouverts à l’implantation des équipements nécessaires à l’énergie solaire.