Les incultes entre grève aérienne, défilé divin et liberté de la presse bafouée à Taipei

36

Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Fabien nous parle d’un sujet social avec la menace de grève des pilotes des compagnies Eva Air et China Airlines. Les grèves du personnel aérien sont extrêmement rares à Taiwan et celle dont les pilotes ont menacé leur hiérarchie sera peut-être d’une ampleur inédite. Les pilotes réclament notamment une revalorisation de leur salaire, une révision de la définition des jours de repos, un encadrement des stagiaires et un changement de méthode managériale.

conflit social des pilotes taiwanais (source image: Liberty Times)

Le défilé divin

Alors que le 4 et 5 aout dernier Taiwan célébrait la naissance de Guanyu, le dieu de la guerre, protecteur des guerriers mais aussi des commerçants, Bastien est allé faire un tour dans le festival voué à cette divinité à Daxi dans le comté de Taoyuan. Ce festival est d’une telle ampleur qu’on le nomme le deuxième nouvel an chinois de Daxi !
Voici quelques photos de l’évènement :

Bras de fer entre les journalistes et le maire de Taipei au nom de la liberté de la presse

On le sait et Taiwan aime s’en enorgueillir d’une certaine manière : la liberté de la presse à Taiwan est très bien respectée, l’île est même le meilleur élève d’Asie en la matière, en tout cas d’après le classement de RSF publié à la fin du mois d’avril.
Mais si les Incultes vous parlent de cela aujourd’hui, c’est parce que les choses changent… et vraiment pas dans le bon sens pour Taipei. Quand nous disons Taipei, c’est la municipalité de la capitale et son maire Ko Wen-je qui sont directement visés. Pas par les Incultes mais par l’association taiwanaise des journalistes qui dénonce plusieurs pressions et autres droits bafoués de certains journalistes apparemment trop critiques à l’égard de l’action du maire de Taipei.
Et l’affaire va si loin que cette semaine la FIJ (fédération internationale des journalistes) s’en mêle et dénonce aussi haut et fort ces interventions intolérables de la municipalité de Taipei contre les médias, visant et menaçant certains reportages et allant même jusqu’à des manœuvres d’intimidation. L’association des journalistes exhorte le maire Ko Wen-je à ne pas revenir à l’ère martiale du passé et ses actions qu’il dénonce pourtant lui-même si souvent…