Les visites aux fermes sont interdites aux Chinois du continent

11
La peste porcine africaine a frappé le nord-est de la Chine (photo : PxHere)

La région de Shenyang dans le nord-est de la Chine est frappée par la peste porcine africaine. Pour prémunir Taiwan contre cette épidémie, la commission ministérielle de l’agriculture a annoncé l’interdiction aux visiteurs chinois de se rendre dans les fermes. Huang Chin-cheng (黃金城), vice président de la commission ministérielle de l’agriculture, a précisé : « Les visiteurs venant de Chine, que ce soit pour les affaires ou pour le tourisme, verront annuler leur visite dans les fermes, y compris les fermes touristiques. Pour ce qui est des Taiwanais, nous disposons d’une liste des exploitants travaillant en Chine. Lors de leur retour à Taiwan, ils seront placés en quarantaine pendant au moins une semaine. »

Le taux de mortalité de la peste porcine africaine est de près de 100%. Bien qu’elle n’affecte pas les humains, ceux-ci pourraient en être un vecteur. La Chine n’a pas averti Taiwan de la pandémie tel que l’accord interdétroit le stipule. C’est plutôt par l’OIE, Organisation internationale de la Santé animale, que l’île a obtenu les informations relatives.

La commission de l’agriculture observe de très près le développement de la situation en Chine et craint particulièrement une propagation de l’épidémie vers le sud. Huang Chin-cheng a tenu à souligner que la côte est de la Chine dispose d’une grande densité d’exploitations porcines, avec au total plus de 600 millions de cochons. Selon lui, si le prix du porc chute en Chine à cause de l’épidémie, les contrebandiers pourraient tenter d’exporter du porc chinois vers Taiwan par des voies clandestines. A l’heure actuelle, le porc chinois est interdit sur le marché taiwanais, vu que la Chine est une zone où la  fièvre aphteuse n’a pas encore été éradiquée.