Taiwan multiplie les investissements dans l’éolien offshore

29
Parc éolien flottant (photo site EOLFI)

Après la nouvelle baisse des investissements dans l’énergie solaire à l’échelle internationale au 1er semestre 2018, l’éolien a – osons l’image – le vent en poupe… en tout cas à Taiwan.

Et il le faut bien quand on se souvient que la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文) en a fait l’un des axes majeurs de sa politique énergétique avec une sortie totale du nucléaire d’ici 2025. Pour atteindre cet objectif, le nouveau gouvernement compte faire passer la part de l’électricité produite grâce à des sources renouvelables d’environ 5,6% en 2016 à 20% d’ici l’horizon 2025. A l’heure actuelle, l’électricité produite par les éoliennes représente à peine 1% de la production totale d’électricité à Taiwan, mais le bureau mis en place par le gouvernement pour multiplier les énergies vertes renouvelables prévoit de franchir le taux de 5% d’ici 2025.

Ferme éolienne de Kaomei à Taichung (photo Maggie Chou, source wikipedia)

Les conditions à Taiwan sont très favorables au développement de l’énergie éolienne, notamment dans le détroit de Taiwan, où le vent est exploitable et en quantité suffisamment importante pour y amortir les installations. Sur les 365 jours d’une année, le vent souffle suffisamment fort pendant en moyenne 3 800 heures pour faire tourner les turbines des appareils.

Actuellement, la plus grande part de l’électricité produite par les éoliennes à Taiwan vient des structures implantées sur les côtes mais les projets actuels en cours de réalisation et/ou de discussion portent principalement sur les installations éoliennes au large des côtes, ou offshore.

A retrouver en détail dans l’émission éco-graphie de ce lundi.