Tout ne baigne pas pour Kinmen en eau chinoise!

23
Taipei proteste contre la désinformation de Pékin sur l'approvisionnement en eau de Kinmen (photo CNA)

Il y a trois ans, presque jour pour jour, Taiwan signait avec la Chine un accord historique visant l’approvisionnement en eau de l’archipel de Kinmen. Après un long retard, le pipeline a enfin été mis en service dimanche dernier.

Plus proche des côtes chinoises, ce chapelet d’îlots taiwanais souffre d’un manque d’alimentation en eau douce durable. Ce problème a finalement trouvé une issue en juillet 2015 avec une entente interdétroit sans précédent avec un projet d’adduction d’eau qui visait la mise en place d’une canalisation en eau pour assurer l’approvisionnement de l’île de Kinmen en eau courante depuis la province du Fujian et son lac de Longhu (dans la ville de Jinjiang), soit 28 km de canalisation dont 16 km immergés selon l’accord qui prévoyait d’alimenter Kinmen dès 2017 mais qui a finalement vu la canalisation s’ouvrir le 5 août dernier seulement, après un grand retard… et un investissement de plus de 57 millions de dollars américains.

Malgré cet aboutissement, Taiwan dénonce la campagne de désinformation de la Chine quant à cette alimentation interdétroit…

Retour en détails sur la situation dans le décryptage de la rédaction (à suivre en cliquant sur le casque sous la photo en début d’article).