Liquides ou non, les oeufs posent problème…

22
Les scandales alimentaires concernant les œufs n'ont de cesse... (Source image: Pixabay)

Les habitudes alimentaires des Taiwanais tout comme d’autres modes de consommation ont changé à tir d’aile. L’un des phénomènes les plus marquants est la chute de la consommation du riz, ce dernier étant de plus en plus remplacé par le pain ou les pâtes. Dans ce même registre, les Taiwanais consomment de plus en plus de viande: si les autorités de la santé recommandent 70 grammes de viande par personne et par jour, les Taiwanais en consomment de 3 à 7 fois plus en moyenne. Les œufs en tant qu’une source de protéines importante et accessible ont également gagné l’estime des Taiwanais. En 60 ans, les Taiwanais mangent dix fois plus d’œufs avec une consommation de 300 œufs par personne chaque année. D’après les chiffres des autorités agricoles, en 2014, Taiwan comptait environ 1 700 fermes de poules pondeuses qui élèvent pas moins de 38 millions de poules. Chaque jour, ce sont plus de 20 millions d’œufs qui sont pondus et vendus dans ce pays de 23 millions d’habitants.

Néanmoins, malgré l’omniprésence des œufs dans la vie quotidienne des Taiwanais, les scandales alimentaires relatifs aux œufs n’ont jamais cessé à Taiwan. En 2017, il y a eu les œufs contaminés à la dioxyne, les œufs contaminés au fipronil et les œufs liquides issus d’œufs pourris. Et tout récemment, l’usine de Yuanshan est dénoncée pour la fabrication des œufs liquides avec des œufs pourris. Depuis 2014, les autorités ont inspecté 18 fois cette usine et à chaque fois, l’entreprise s’est retrouvée en infraction pour le non respect des normes sanitaires, que ce soit à propos de la température de la chambre froide, la propreté des appareils mécaniques, l’absence d’information sur le transport des déchets, etc. Néanmoins, malgré toutes ces infractions, l’entreprise fonctionne sans encombre…