Les incultes entre poubelle du futur, émission satirique et visite à la NASA

37
Capture d'écran du Night Night Show

Visite de la chef de l’Etat à la NASA et le qu’en dira-t-on des réseaux sociaux

Fabien nous parle de la visite de la présidente taiwanaise au centre spatial Lyndon Johnson à Houston, Texas. Pour la première fois dans l’histoire de Taiwan, un chef de l’Etat a été honoré d’une visite à l’un des centres de la NASA. La Chine s’est bien sûr empressée de réagir, et notamment les internautes chinois, prétendant que n’importe qui pouvait visiter un centre de la NASA à condition de payer. Mais ces commentaires se sont retournés contre leurs auteurs étant donné qu’en 2011 le Congrès américain a fait passer une loi interdisant à tout ressortissant chinois et a fortiori aux officiels chinois de pénétrer dans les locaux de la NASA, par crainte d’espionnage. Cette visite, quoi qu’il en soit, augure plutôt bien des relations entre Taiwan et les Etats-Unis au niveau de la conquête spatiale et en ce qui concerne les satellites.

Après la visite de l’espace, les Incultes se penchent sur la collecte des ordures de demain

L’idée germait déjà depuis un petit bout de temps, elle a désormais évolué au stade de test-pilote dans l’arrondissement ZhongZheng de la capitale taiwanaise. Les ordures ménagères ont droit à un service automatisé de collecte ouvert 24/24h sans interruption. Il faut dire qu’avec l’interdiction de déposer ses poubelles devant son pas de porte ou dans un container à poubelles, même bien fermé, en attendant le passage du camion poubelles, à des horaires qui ne conviennent pas forcément tout le monde selon les quartiers, la collecte des ordures est parfois un vrai casse-tête… chinois à Taiwan.
Qu’à cela ne tienne, la formule proposée par i-Trash Smart City de collecte automatisée sous la forme de distributeurs-containers devrait en séduire plus d’un. Aujourd’hui, les Incultes la testent pour vous!

i-Trash (site internet de i-Trash Smart City)

La première satire politique télévisée en avant-première chez les Incultes

Les Taiwanais ne s’intéressent pas du tout à la politique ? Ils n’y connaissent rien ? La tendance commence à changer ici à Taiwan et Bastien vous parle de l’exemple parfait de Brian Tseng (曾博恩), un jeune humoriste de 27 ans qui commence à avoir sa « petite » réputation sur internet avec presque 300 000 personnes qui suivent sa page facebook officielle. Il a décidé de lancer la première satire politique télévisée du monde chinois et ce, grâce à une campagne de financement participatif. Le premier épisode pilote est déjà sorti et vous pouvez le retrouver sur Youtube, en espérant que des sous-titres soient ajoutés à l’avenir. Voici le premier épisode pilote d’une heure :