Qualcomm et le double pari de Taiwan

22
Qualcomm (source Reuters, photo Dazhi)
A Taiwan, Qualcomm passe de sanctionné à investisseur VIP

En octobre dernier, le groupe américain Qualcomm était rattrapé par la commission pour le commerce équitable de Taiwan qui le sanctionnait d’une amende colossale historique de 23,4 milliards de dollars taïwanais (soit environ 774 millions de dollars américains) pour avoir enfreint durant 7 années les règles de la concurrence en vue s’assurer son monopole sur le marché et pour une pratique déloyale de certains contrats et des prix de ses produits.

La sanction transformée en investissement obligatoire

Le fabricant américain fait appel de cette décision « disproportionnée » et une série de négociations débute pour aboutir la semaine dernière à un accord gagnant-gagnant: le fabricant américain de semi-conducteurs ne paiera pas plus que les 89 millions de dollars américains déjà versés à Taiwan mais s’engage en échange à investir à hauteur de 700 millions de dollars sur les 5 prochaines années à Taiwan dans le développement de la 5G, dans l’établissement d’un centre d’ingénierie opérationnel et dans de nouvelles coopérations en matière de sciences et technologie, tant de domaines dans lesquels Taiwan cherche justement à attirer les investisseurs étrangers de renom.

Retrouvez les détails de cet arrangement qui « booste » les prévisions économiques de Taiwan dans notre magazine éco-graphie de ce lundi.