Le 29 août dans l’Histoire

33
Chiang Kai-shek et Mao Zedong lors de leur rencontre en 1945

Éphéméride en Asie: le 29 août dans l’Histoire

1910 : Entrée en vigueur du traité d’annexion entre le Japon et l’empire de Corée.

1926 : Le Népal abolit le système d’esclavage, 55 000 personnes regagnent leur liberté.

1932 : L’armée de volontaires anti-japonaise attaque de nuit la ville de Shenyang au Nord-Est de la Chine, occupée par l’armée japonaise. Elle brûle l’aéroport et 27 avions militaires japonais.

1945 : Le président du gouvernement nationaliste, Chiang Kai-shek (蔣中正), rencontre Mao Zedong (毛澤東), à la tête du parti communiste chinois, pour discuter des problèmes auxquels le pays fait face.
Les forces alliées débarquent au Japon.
Le gouvernement nationaliste nomme Chen Yi (陳儀) chef administratif de la province de Taiwan.

1948 : Dans un mouvement anti-chinois, la Thailande expulse 5000 chinois d’outre-mer

1962 : L’épée de Li Xiucheng (李秀成), surnommé « Prince loyal » du Royaume Céleste de la Grande Paix, qui avait été perdue, est retrouvée 97 ans plus tard par le chercheur britannique Curwen et est rendue aux autorités chinoises.

1969 : Jiang Chengtao, un jeune chanteur chinois qui a fuit pour sa liberté arrive à Taiwan depuis la France.

2007 : Le ministère de l’intérieur abolit les jours de commémoration de la naissance et du décès de Chiang Kai-shek (蔣中正).

2012 : La Republican National Convention (RNC) adopte une doctrine du parti indiquant son assistance à Taiwan si la Chine change de manière unilatérale le statu quo dans le détroit de Taiwan sans respecter la volonté des Taiwanais.

2015 : l’ancien premier ministre malaisien Mahathir bin Mohamad participe au mouvement anti-gouvernement à Kuala Lumpur dans le but de renverser le premier ministre impliqué dans la corruption, Najib Razak.

A l’occasion des commémorations du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Chine accorde une amnistie à 31 527 prisonniers.

Le Japon publie sur les sites de Diaoyutai et des rochers Liancour, plus de 200 documents historiques dans le but de proclamer sa souveraineté sur ces territoires avant la Seconde Guerre mondiale. Parmi ces documents se trouvent neuf courriers de remerciement de la République de Chine-Taiwan au Japon.