80% des côtes taiwanaises particulièrement polluées par les déchets océaniques

11
mousse étrange en mer (Source image: CNA)

La fondation éducative Kuroshio avait débuté fin mai dernier un programme d’étude d’un an autour de l’île de Taiwan. La fondation a rendu publique mardi la première partie des résultats de cette étude et révèle que 76% des missions ont observé des déchets à la dérive. Les déchets retrouvés sont en majorité des plastiques (66%) puis des polystyrènes. L’étude montre encore que les zones les plus polluées sont le coin Nord-Est, le nord du détroit de Taiwan et les eaux environnantes de l’île des orchidées. Par ailleurs, les villes de Keelung, Kaohsiung, l’embouchure de la rivière Bazhang à Chiayi, et l’île de Hsiao Liouciou connaissent une concentration importante de déchets. Enfin, une traînée de mousse non identifiée a été aperçue au large du port de Kaohsiung, dans laquelle un taux de phénols deux fois supérieur à la limite tolérée par la direction ministérielle de la protection de l’environnement a été mesuré.

La directrice de la commission ministérielle des Affaires océaniques créée en avril de cette année, Julia Huang (黃向文), a quant à elle répondu que les mesures de phénol effectuées lors des tests du premier trimestre à Kaohsiung ne dépassaient pas les limites acceptables. Elle a rajouté que le gouvernement allait accroître ses contrôles des rejets de déchets des bateaux et appliquer un contrôle général de la présence de phénol dans les eaux littorales taiwanaises.